TVNC : Normandie, d'actions et d'infos




Inscription à la newsletter


Publicité

Guillaume le Conquérant

Gilles Pivard a dessiné la vie du Conquérant, façon "Tapisserie de Bayeux".


Un site à découvrir : "Telle une tapisserie ", une vidéo et le tout qui mériterait un livre illustré pour les jeunes et les moins jeunes !
Une belle réalisation de Gilles Pivard.







Partager ce site

L’enterrement de la métropole rouennaise

Mardi 2 Mars 2021

​​Communiqué du Mouvement Normand - n°280 - 1er Mars 2021


L’affaire du contournement de Rouen est vieille, elle date du siècle précédent et c’est un combat bien long du Mouvement normand que d’avoir proposé diverses solutions, au fil des années et de l’évolution de la métropole rouennaise. 

Le nouvellement élu maire de Rouen, et président de la métropole, Nicolas Mayer-Rossignol décide avec ses conseils de refuser toute participation financière au projet actuel de contournement de la ville. Rouen est, rappelons-le tout de même, la seule ville, la seule métropole régionale de cette taille a ne pas disposer d’un contournement routier. 
Ce refus marque un autre refus, celui de prendre la pleine dimension de Rouen et de la métropole rouennaise. Dimension aussi bien industrielle des villes de la métropole en elle-même, mais aussi de sa dimension, sa place, son rang et son rôle dans un ensemble plus vaste, la vallée de la Seine, et encore plus vaste, la région normande. 
Cette décision est d’autant plus grave qu’elle est surprenante tant les astres administratifs et étatiques semblent bien alignés en ce moment pour sa réalisation ! Une occasion historique à ne pas manquer ! Pourtant M. Mayer-Rossignol parlait en bien de ce nécessaire chaînon manquant dans le grand axe reliant Calais à Bayonne sur la façade ouest de la France. 

Rouen a un grand besoin d’un désengorgement du trafic routier en particulier de celui des camions. Mais bien plus encore si c’est possible à imaginer : Rouen dispose d’un grand port, le plus grand port céréalier d’Europe. Ce port a un besoin vital de débouchés, et ceux-ci se font par la route, grâce à des camions, des milliers de camions remplis de blé. 
Avec le contournement Est de Rouen c’est donc l’avenir du port céréalier de Rouen qui est en jeu. Déjà, le port de Dunkerque construit des silos en vue des débouchés apportés par le canal Seine-Nord. La concurrence est certes rude mais elle est saine tant qu’elle entraîne une amélioration des capacités normandes et au final des conditions de vie de la population. 

Ce sont donc la Région et le département de Seine-Maritime qui s’engagent financièrement à soutenir le projet de contournement Est tant ils le considèrent, à juste titre comme un « investissement stratégique pour le développement économique de la métropole et plus largement de la région toute entière ». Bravo et merci à MM Morin et Bellanger pour cet engagement pour la Normandie. 
Enfin, Rouen et sa métropole ne doivent pas jouer seuls, car face à Paris ils ne restent que des nains. Nains économiques et nains politiques, dont la métropole parisienne ne fera qu’une bouchée. La Normandie ne peut se comprendre et son avenir ne peut s’envisager que dans l’unité normande.


La commission exécutive du Mouvement Normand
Mouvement normand
BP06 – 27290 Pont-Authou
mouvement.normand@wanadoo.fr
www.mouvement-normand.fr
La Rédaction